PubGazetteHaiti202005

Pourquoi est-il aussi difficile d’admettre que Bedjine est l’artiste féminine de l’année?

..

Écrire un article pour affirmer que la jeune chanteuse Bedjine a dominé cette année le marché musical haïtien dans la catégorie féminine n’était même pas nécessaire, tant cela relève de l’évidence. Mais il serait aussi irresponsable de laisser passer ce travail de sape qui commence à se mettre en branle à son détriment. Reconnaître que Bedjine est l’artiste féminine haïtienne de l’année n’enlève rien au talent d’une autre ou des autres chanteuses, qui méritent toutes d’être considérées à leur juste valeur. Cela ne fait pas d’elle non plus la plus talentueuse des chanteuses haïtiennes. On doit juste faire preuve d’un peu d’objectivité et admettre que pour cette année, elle a été  tout simplement au-dessus du lot, notamment en termes de hits. 

 

 

La chanteuse, auteure-compositrice a connu une ascension fulgurante. En moins de 2 ans, elle est passée d’artiste anonyme à l’une des stars les plus en vue actuellement tant en Haïti que dans la diaspora. Avec son complice K-dilak, ils forment un duo qui enchaîne des tubes.

Après une fin 2020 faste avec « Kita Nago » et  le méga hit « Pouki’ N te Marye » interprété avec K-dilak, la jeune artiste Bedjine allait confirmer son immense talent en 2021. 

 

Consciente de ses atouts physiques, elle en a aussi bien usé pour créer le buzz sur les réseaux sociaux. Ses faits et gestes sont scrutés. Sa fausse-vraie relation avec K-dilak déchaîne les passions sur Instagram, Facebook et Twitter. Ses différentes tenues, approuvées ou critiquées, Bedjine est sur toutes les lèvres. 

 

 

Plus de 26 M de vues sur YouTube 

 

Essayons de résumer rapidement le « Phénomène Bedjine » pour cette année:

 

⁃ « Engra » en duo avec K-dilak, sorti il y a 7 mois est à près de 8 M de vues sur YouTube. Mieux que « Lento » ( 7, 2 M) du très populaire rappeur Wendyyy publié le même jour.

 

⁃ Avec ( Kaï), la jeune chanteuse a explosé sur l’un des plus gros hits de 2021. Le clip de la chanson « koupab » interprèté avec Richard Cavé compte plus de 12 M de vues en seulement 5 mois;

 

⁃ Bedjine a enchaîné cette fois en solo avec « koupe ´m » qui 3 mois après sa sortie recueille environ 2,5 M de vues sur YouTube;

 

⁃ « Pwomèt mwen », un carton! Seulement deux semaines après sa publication, le titre affiche plus de 4 M de vues. 

Si on fait le calcul, Bedjine comptabilise plus de 26 millions de vues sur l’ensemble de l’année 2021 sur YouTube. Qui a fait mieux ? 

 

Bedjine et K-dilak, les deux artistes les plus populaires du HMI actuellement 

 

Les prestations de Bedjine et K-dilak se sont multipliées, particulièrement aux États Unis d’Amerique. Un peu moins en Haïti à cause des problèmes liés à l’insécurité mais à chaque fois que l’occasion de présente, le public est au rendez-vous, ils remplissent les salles avec de fans qui reprennent en coeur chaque refrain, chaque couplet de leurs chansons. Dans les villes de province, impossible de rivaliser avec ces deux artistes. 

 

Bedjine et K-dilak, ce n’est pas un phénomène des réseaux sociaux: une chanson qui sort, le buzz puis ça s’arrête là. Talentueux, ils sont réellement les deux artistes les plus populaires du pays actuellement. Donc, chercher à enlever à l’un de ces deux chanteurs ce qu’ils ont gagné après tant d’efforts, de sacrifices et de travail pour imposer leur talent dans un pays où les jeunes ont toutes les peines du monde pour percer, est une démarche partisane et surtout malsaine qui d’ailleurs ne fait pas honneur à ses auteurs.

 

Bedjine est sans conteste l’artiste féminine de l’année 2021. Il en est de même pour son pygmalion, K-dilak. Et cela ne devrait même pas faire l’objet de débat.

 

 

 

 

Par Gazette Haïti 

Category

Politique

Culture

Economie

Sport

Post on May 19, 2022
Le sélectionneur haïtien, Jean Jacques Pierre, a publié ce mercredi 18 mai une liste de vingt deux (22) joueurs en vue des prochains matchs de la sélection haïtienne de football du 4 au 14