PubGazetteHaiti202005

La FENAMH veut que les maires restent en poste jusqu'au delá de leur mandat

Photo

 

Janvier 2020 est la date fatidique pour plusieurs de nos élus (Parlement et cartels municipaux). La Fédération nationale des maires d’Haiti (FENAMH) sort ses griffes et veut que les maires restent en poste jusqu'à ce que d'autres élus les remplacent. 

Jude Édouard Pierre se veut être clair. Pas question que des agents intérimaires remplacent les maires élus dans les collectivités. 
« Seuls des élus peuvent remplacer des élus », insiste-il en conférence de presse pour élucider ce sujet préoccupant.

La FENAMH attend que les élections municipales se réalisent avant que les maires ne remettent leur tablier. M. Pierre appelle les maires à administrer dans leur commune respective jusqu'à ces scrutins. Pour la FENAMH, des agents exécutifs intérimaires à la place des maires élus, cette démarche tend à déstabiliser les mairies. 

“Nous avons été élus pour quatre ans. Certains cartels municipaux ont été installés en juillet 2016. Donc, nous devons plier bagage en juillet 2020”, a soutenu le maire de Carrefour, président de la FENAMH. Il brandit la Constitution haïtienne pour justifier sa position et s'empresse de souligner que ce n'est pas l’ambition de grappiller quelques mois de plus qui les pousse à prendre cette décision.

“Pour le respect des prescrits constitutionnels, pas question de s'en aller en janvier. C’est impensable”, dit-il, l'air inquiet de la rumeur qui circule autour de l'échéance de leur mandat en depit du fait que le Ministère de l’Intérieur et des Collectivités territoriales fasse le silence  sur ce sujet.


Michel VERTUEUX

Category

Politique

Culture

Economie

Sport

Post on Oct 20, 2021
Après 2 défaites enregistrées lors des 2 premières journées de la compétition face au Bayern Munich (0-3) et au Benfica (3-0), le club catalan a réussi à vaincre le Dynamo Kiev pour son 3e