PubGazetteHaiti202005

International/Double attentat-suicide à Kaboul : l’État Islamique revendique l’attaque, 12 soldats américains tués

.

Des dizaines d’Afghans ont été tués dans la double explosion survenue, jeudi après-midi, près de l’aéroport international de Kaboul, où se pressent des milliers de personnes tentant de fuir le nouveau régime des talibans.

A quelques jours de l’échéance du 31 août fixée par le président des Etats-Unis, Joe Biden, pour retirer ses troupes d’Afghanistan et achever l’évacuation de ceux qui veulent fuir le pays, des milliers de candidats au départ étaient encore massés près de l’aéroport de Kaboul lorsque deux explosions ont retenti, jeudi 26 août.

Que s’est-il passé ?
Peu avant 16 heures (heure de Paris), deux explosions se sont produites à proximité de l’aéroport de Kaboul, faisant au moins six morts et une soixantaine de blessés, ont fait savoir les urgences hospitalières de la capitale afghane. Les talibans, eux, ont évoqué au moins treize morts côté afghan, dont des enfants et des membres du mouvement fondamentaliste islamiste qui surveillaient les accès à l’aéroport.

Selon deux officiels américains auprès de l’agence Associated Press (AP), au moins onze soldats américains et un médecin militaire ont été tués, quinze personnes ont été blessées. Le bilan total, non confirmé, pourrait être beaucoup plus important. Un haut fonctionnaire de santé de l’ancienne administration afghane, qui a requis l’anonymat, a affirmé que le bilan pourrait atteindre soixante morts, ce que d’autres sources interrogées par l’Agence France-Presse (AFP) n’ont pu confirmer.
« Quand les gens ont entendu l’explosion, ç’a été la panique. Les talibans ont alors tiré en l’air pour disperser les gens qui attendaient devant la porte », a déclaré un témoin à l’AFP. Des photos publiées sur les réseaux sociaux montraient des personnes ensanglantées emmenées sur des brouettes, ou un enfant agrippant le bras d’un homme blessé à la tête. D’autres images montraient des dizaines de victimes, mortes ou blessées, étendues dans les eaux d’un canal d’égout, entourées de secouristes débordés.
Les explosions ont eu lieu près de la porte Abbey, qui constitue l’un des trois points d’accès à l’aéroport, et à proximité de l’hôtel Baron. Ce dernier était notamment utilisé par les Occidentaux pour préparer leurs évacuations. Côté italien, comme côté français, aucun décès n’est à déplorer, ont fait savoir les ambassades respectives.

Une nouvelle explosion a secoué la capitale afghane, jeudi soir, selon des journalistes de l’AFP. Les causes de l’explosion restaient inconnues dans l’immédiat. Le porte-parole du régime taliban, Zabihullah Mujahid, a affirmé sur Twitter que cette explosion n’était pas due à une attaque, mais à des destructions d’équipements par l’armée américaine à l’aéroport, ce qu’elle n’a pas confirmé dans l’immédiat.

Dans la soirée, Emmanuel Macron a condamné « avec la plus grande fermeté les attaques terroristes » survenues à Kaboul. Dans un communiqué, le chef de l’Etat affirme que « la France [mènera les opérations d’évacuation] à leur terme et maintiendra dans la durée l’action humanitaire et de protection des Afghans menacés ».
Au terme d’une réunion de crise, le premier ministre britannique, Boris Johnson, a également annoncé que la poursuite des opérations d’évacuation de son pays. « Nous arrivons maintenant vers la fin, la toute fin », a ajouté le chef du gouvernement britannique.
Les talibans ont également « [condamné] fermement les attentats à la bombe ayant visé des civils à l’aéroport », par la voie de leur porte-parole, Zabihullah Mujahid. « L’explosion a eu lieu dans une zone où les forces américaines sont responsables de la sécurité », a-t-il ajouté.


 

 

Par Gazette Haïti avec LM/AFP

Category

Politique

Culture

Economie

Sport

Post on Oct 20, 2021
Après 2 défaites enregistrées lors des 2 premières journées de la compétition face au Bayern Munich (0-3) et au Benfica (3-0), le club catalan a réussi à vaincre le Dynamo Kiev pour son 3e