PubGazetteHaiti202005

Les Jovenelistes condamnent « la volonté de M. Henry d'instituer une autocratie en Haïti et de faire obstruction à l'enquête sur l'assassinat du Président »  

.

Le Rassemblement des Jovenelistes  pour la démocratie (RJD), dans un communiqué de presse paru le dimanche 19 septembre, « condamne l'attitude du Premier ministre Ariel voulant instituer une autocratie en Haïti et de faire obstruction à l'enquête sur l'assassinat du Président Jovenel Moïse ». Ce groupement socio-politique nouvellement né, RJD, appelle les partisans de Jovenel Moïse à se rassembler « en vue de faire échec au  projet macabre d'Ariel  Henry ».
 
Le RJD dit « (informer avec consternation la presse et le peuple haïtien) que le ministre de la justice, Rockefeller Vincent et le Commissaire du Gouvernement Bed-Ford Claude, tous deux illégalement limogés par le Premier ministre inculpé dans l’assassinat du président Moïse, M. Ariel Henry, ont dû se mettre à couvert suite aux nombreuses menaces de mort dont ils sont objet de la part des inconnus ».
 
Selon ce que le Rassemblement des Jovenelistes pour la Démocratie a rappelé dans ce communiqué, « M. Henry était invité au Parquet le mardi 14 septembre 2021 pour s'expliquer sur les différentes communications qu'il a eues avec le principal inculpé dans l'assassinat du Président Jovenel Moïse. Au lieu de se présenter par devant la justice, dénonce-t-il,  le Chef du Gouvernement haïtien a préféré limoger le Chef de la poursuite pour le remplacer par un Commissaire à sa solde ».
 
L’organisation politique créée par des anciens collaborateurs de Jovenel Moïse dont l’ancien secrétaire général du conseil des ministres, Renald Lubérice et l’ex conseiller du président Guichard Doré dit « (condamner) la volonté de M. Henry d'instituer une autocratie en Haïti et de faire obstruction à l'enquête sur l'assassinat du Président en pourchassant toutes celles et tous ceux qui demandent justice pour le Président martyr ».
 
« Ceux qui soutiennent Ariel Henry doivent se rendre à l'évidence qu'ils ne favorisent nullement le rétablissement des institutions démocratiques, encore moins la lumière sur l'assassinat du Président Jovenel Moïse. », poursuivent les Jovenelistes qui réaffirment leur volonté d'œuvrer afin d'obtenir justice pour les Haïtiens lâchement assassinés, notamment le Président martyr, et pour la justice économique et sociale ». Ils en profitent  pour « (lancer) un appel à tous les Haïtiens qui ont cru dans les engagements de Jovenel Moïse en vue de se concerter pour faire échec au projet macabre d'Ariel Henry ».
 
Rappelons que l’ex secrétaire général du conseil des ministres, Renald Lubérice, dans une interview accordée à un média de la capitale jeudi 16 septembre, avait fourni une analyse sur « les motivations qui auraient pu poussé le chef du gouvernement à faire assassiner le président ». Selon lui, c’était dans l’objectif d’ « accaparer tout le pouvoir en faveur des oligarques corrompus ».
 

 

 

Par Fenel Pélissier

Category

Politique

Culture

Economie

Sport

Post on Oct 20, 2021
Après 2 défaites enregistrées lors des 2 premières journées de la compétition face au Bayern Munich (0-3) et au Benfica (3-0), le club catalan a réussi à vaincre le Dynamo Kiev pour son 3e