PubGazetteHaiti202005

Le DHS : « Nous nous engageons à traiter les migrants en employant des moyens sécuritaires, ordonnés et humains »

.

Le Département d'Etat de la Sécurité intérieure s'est prononcé sur les mauvais traitements infligés aux migrants à la frontière américano-mexicaine. Dans une déclaration paru le mardi 21 septembre, le département d'Etat de la Sécurité intérieure à travers son secrétaire Alejandro Mayorkas, a déclaré « s’engager à traiter les migrants en utilisant des moyens ordonnés et humains »
 
« Le DHS ne tolère pas les abus contre les migrants sous notre garde et nous prenons ces allégations très au sérieux. », a formulé le département dans cette note de déclaration.
 
Le DHS a fait savoir que Le Bureau de la Responsabilité Professionnelle des Douanes et des Patrouilles Frontalières enquête sur l'affaire et a alerté le bureau de l'inspecteur général du DHS.
 
En outre, le Secrétaire à la Sécurité intérieure, Mayorkas a ordonné que le personnel du Bureau de la responsabilité professionnelle soit sur place à temps plein pour s'assurer que le personnel du DHS exécute leurs responsabilités conformément aux politiques et à la formation applicables et aux valeurs du département.
 
Toujours selon le département d’Etat dans cette note, le Secrétaire Mayorkas s'est rendu à Del Rio aujourd'hui et a été témoin du travail extraordinaire du personnel du DHS.  « Les images sont extrêmement troublantes », a reconnu le département d’Etat de la sécurité intérieure qui ajoute que les conclusions de l'enquête complète, qui sera menée rapidement, définiront les mesures disciplinaires appropriées à prendre.
 
« Nous nous engageons à traiter les migrants en employant des moyens sécuritaires, ordonnés et humains. Nous pouvons et devons le faire de manière à garantir la sécurité et la dignité des migrants. », a promis le département d’Etat de la sécurité intérieure en toute fin de cette note de déclaration 
 
Soulignons que le leader de la majorité au Sénat américain, Chuck Summer a lancé, mardi sur son compte Twitter, un appel au Président Joe Biden, lui demandant de stopper l’expulsion des migrants haïtiens. « Le traitement horrible de ces innocents Haïtiens  qui sont venus à la frontière pour fuir la violence et les catastrophes naturelles  doit cesser immédiatement. L'administrateur doit arrêter ces expulsions et mettre fin à cette politique du titre 42 à notre frontière sud », a écrit le sénateur Chuck Schumer sur Twitter.
 

 

 

 

Par: Fenel Pélissier

Politique

Culture

Economie

Sport

Post on Oct 20, 2021
Après 2 défaites enregistrées lors des 2 premières journées de la compétition face au Bayern Munich (0-3) et au Benfica (3-0), le club catalan a réussi à vaincre le Dynamo Kiev pour son 3e