PubGazetteHaiti202005

Déportation des Haïtiens: Josué Merilien de « Konbit » en colère contre les États-Unis 

Photo d’illustration

Lors d'une conférence de presse donnée dans les locaux de la PAPDA, jeudi, le responsable du regroupement « Konbit », Josué Merilien s’est dit indigné face aux mauvais traitements et à la déportation des réfugiés haïtiens. Selon le syndicaliste, « les États-unis sont en grande partie responsables de la pauvreté d'Haïti, situation qui force les fils du pays à partir à la recherche d'une vie meilleure ».

« Nous avons visionné des images où des agents de la patrouille frontalière de del Rio se lancent à cheval à la chasse des Haïtiens », déplore Josué Merilien qui se montré vexé  par « le fait que les mains et les pieds de ses compatriotes ont été enchaînés lors de la déportation ». Selon lui, « c'est plus humiliant que la période esclavagiste ».

« Lorsque des milliers de compatriotes se sont vus obligés de laisser le pays, c'est la conséquence de la politique criminelle des États-unis, avec l’objectif de nous faire payer notre indépendance comme premier peuple noir », croit le syndicaliste.

Les États-unis ont une grande responsabilité, croit-il dans la misère du peuple haïtien « lorsqu'ils soutiennent au pouvoir des politiciens véreux, de dealers de drogue (juste pour servir de marionnettes) dans leurs propres intérêts », dit le professeur.

Josué Merilien revient sur « le vol de la réserve d'or haïtienne par les Américains » pour justifier en partie la participation de la première puissance économique dans la crise qui secoue Haïti.

Le syndicaliste lance en ce sens un appel « à la mobilisation pour vendredi 24 septembre à tout Haïtien qui se sent indigné par la manifestation du comportement raciste des États-unis à l'encontre des immigrants haïtiens ».

D'après l'homme fort de l’organisation « KONBIT », « nous sommes appelés aujourd'hui à refaire l'histoire pour changer notre situation de peuple afin que ce ne soient pas les États-Unis qui continuent à nous imposer des hommes politiques malhonnêtes ».
« Il faut lutter pour changer la relation de maître et de l'esclave entre Haïti et la communauté internationale, notamment avec les États-unis », martèle le militant qui appelle toute la population à rejoindre l'accord de Montana.

 

 

 

 

 

Par: Juhakenson Blaise

Politique

Culture

Economie

Sport

Post on Oct 20, 2021
Après 2 défaites enregistrées lors des 2 premières journées de la compétition face au Bayern Munich (0-3) et au Benfica (3-0), le club catalan a réussi à vaincre le Dynamo Kiev pour son 3e