PubGazetteHaiti202005

12 400 migrants seront entendus par des juges de l’immigration ; le camp du Texas désormais vide

Alejandro. N. MAYORKAS

En conférence de presse ce vendredi 24 septembre 2021, le secrétaire à la sécurité intérieure Alejandro Mayorkas a indiqué que près de 12.400 migrants seront entendus par des juges de l’immigration  alors que le maire de la ville Bruno Lozano a annoncé que tous les migrants en grande majorité des Haïtiens qui se trouvaient sous le pont de Del Rio au Texas sont partis, conduits vers un centre de protection des frontières au Texas. Les juges de l’immigration devraient déterminer si ces migrants doivent rester ou non aux Etats-Unis.

 

Véritable retournement de situation dans le dossier des migrants haïtiens bloqués et entassés  sur la frontière américano-mexicaine. Tous les migrants en grande majorité haïtiens qui se trouvaient sous le pont de Del Rio au Texas sont partis, conduits vers un centre des Douanes et de protection des frontières au Texas, selon le maire de la ville Bruno Lozano. Les dernières images du pont Del Rio prouvent les dires du maire Lozano.

 

Dans sa prise de parole, le secrétaire du Département de la sécurité intérieure, Alejandro Mayorkas, a déclaré que les États-Unis ont autorisé environ 12 400 personnes à entrer dans le pays, au moins temporairement, le temps de passer devant un juge de l’immigration. Ils peuvent faire l’objet d’un renvoi dépendamment du juge de l’immigration.

 

De plus, Alejandro Mayorkas a informé qu'environ 2 000 Haïtiens ont été rapidement expulsés sur 17 vols depuis dimanche et que d'autres pourraient être expulsés dans les prochains jours en vertu de plusieurs circonstances.

 En fait, le gouvernement n'a pas l'intention d'arrêter d'expulser d'autres personnes pour des raisons de santé publique malgré la pression des législateurs démocrates, qui affirment que les migrants sont renvoyés dans un pays en difficulté que certains ont quitté il y a plus de dix ans.

 

Pour justifier le renvoi de certains migrants en Haïti, le secrétaire à la sécurité intérieure affirme que cette décision a été prise après une évaluation. « Nous avons déterminé, malgré le tremblement de terre tragique et dévastateur, qu'Haïti est en fait capable d'accueillir des individus », indique Alejandro Mayorkas promettant de travailler avec Haïti et les agences de secours humanitaire pour garantir que leur retour soit aussi sûr et humain que possible.

 

 

 

Par : Daniel Zéphyr avec AP

Category

Politique

Culture

Economie

Sport

Post on Oct 20, 2021
Après 2 défaites enregistrées lors des 2 premières journées de la compétition face au Bayern Munich (0-3) et au Benfica (3-0), le club catalan a réussi à vaincre le Dynamo Kiev pour son 3e