PubGazetteHaiti202005

Accord 11 Sept : le SDP réfléchit à l’application de l’article 2 de l’accord du 11 Septembre

.

Le secteur démocratique et populaire a organisé le dimanche 16 janvier 2022, en compagnie de plus de 100 dirigeants et cadres du SDP  à l’échelle nationale, une « réunion stratégique » à Kenscoff dans l’idée d’évaluer l’application de l’accord du 11 Septembre. Lors de cette réunion, le SDP a réfléchi à l’application de l’article 2 de l’accord politique prévoyant la gestion du pouvoir par le Conseil des Ministres en attendant l'imstallation d'un président . « une période de « Réveil Populaire » sera activée allant du 27 janvier au 7 février 2022 », a indiqué le SDP dans cette résolution.

Cette résolution est adoptée par les participants « après de multiples violations systématiques de l’accord politique pour une gouvernance apaisée et efficace de la période intérimaire ».  Par conséquent, le mouvement politique croit qu’ « une commission de mobilisation pour l’application de l’accord du 11 novembre s’avère nécessaire et même un impératif ». Une autre commission sera formée pour rencontrer des protagonistes de la crise et des signataires de l’accord du 11 septembre. 


La date fatidique du 7 février 2022

 
A la veille de la date du 7 février 2022, dans cette résolution, le mouvement politique dit décider de rencontrer d’autres signataires de l’Accord du 11 septembre pour organiser, avant le 31 janvier 2022, une assise autour de la mise en œuvre de l’Accord, notamment son article 2, dans la perspective du 7 février 2022. « une période de « Réveil Populaire » sera activée allant du 27 janvier au 7 février 2022 », 
a indiqué le SDP dans cette résolution.


 
« Les revendications du peuple haïtien rejetées »

 
Dans cette résolution, « le secteur démocratique et populaire dénonce et condamne avec fermeté la violation systématique de l’Accord du 11 septembre 2021 par le Premier Ministre Ariel HENRY qui, selon lui, s’arrange à en faire une application partiale visant ses intérêts inavoués ou inavouables, rejetant par ainsi les revendications du peuple haïtien au cours des dix dernières années ».
 
Tout en étant attaché aux prescrits de l’accord, le SDP exige, dans cette résolution, des changements dans le leadership monétaire du pays, dans les Directions générales et des Collectivités territoriales ainsi que la réactivation du dossier du Procès Petro Caribe et la mise en mouvement de l’action publique contre les présumés auteurs et complices des massacres de La saline et de Bel Air et des autres cas d’assassinats, particulièrement ceux du Bâtonnier DORVAL, d’Antoinette Duclair, de Grégory Saint-Hilaire et de Diego Charles.
 
 Conformément aux prescrits de l’accord du 11 septembre,  le SDP demande la mise en place de certaines structures comme l’Organe de contrôle de la transition, l’Assemblée constituante pour rédiger la nouvelle constitution, la Commission d’évaluation de la Carte Demarlog avant son élimination, le Conseil Électoral provisoire.

De plus, il demande au gouvernement d’adopter des mesures comme le Retrait de la mesure autorisant les agences de transfert d’argent à remettre aux bénéficiaires de transferts leurs montants en gourdes et le retrait de la mesure empêchant aux Haïtiens de transporter leurs effets personnels dans les ports de Saint Marc, Miragoâne et autres.
 
Le retrait de tous les « décrets liberticides » adoptés par le feu président Jovenel MOÏSE figure clairement parmi les recommandations de la résolution.

Des hélicoptères pour la PNH


Abordant la question de l’insécurité qui ne cesse de semer le deuil et la tristesse dans les familles haïtiennes,  le Secteur Démocratique et Populaire exige que des moyens adéquats (Argent, Chars adaptés, Hélicoptères et autres) soient donnés à la Police Nationale d'Haïti.

 

Pour un meilleur renforcement de la structure politique, le secteur démocratique et populaire a formé une Commission chargée d’organiser le Congrès du SDP au plus tard au mois de juin 2022. Un congrès devant « définir les moyens pour rassembler la grande famille politique du Secteur Démocratique et Populaire, aujourd’hui dispersée ».
 
De plus, les signataires de la résolution comme André Michel, Nenel Cassy, Marjorie Michel et d’autres délégués disent avoir constitué une Unité Nationale de Communication en vue de renforcer la stratégie de communication du SDP avec la population.

 

 

Par : Daniel Zéphyr

Category

Politique

Culture

Economie

Sport

Post on May 19, 2022
Le sélectionneur haïtien, Jean Jacques Pierre, a publié ce mercredi 18 mai une liste de vingt deux (22) joueurs en vue des prochains matchs de la sélection haïtienne de football du 4 au 14