PubGazetteHaiti202005

Le sénat haïtien écrit à l’immigration pour vérifier si John Joël Joseph est effectivement détenteur de deux passeports 

.

Dans une correspondance adressée au ministre de l'intérieur, Listz Quitel, le 17 janvier, le tiers du sénat, présidé par le sénateur Joseph Lambert, l’informe de sa décision de mettre sur pied une commission sénatoriale pour vérifier si les passeports détenus par l'ancien sénateur John Joël Joseph, arrêté par la police jamaïcaine, proviennent de la direction de l'immigration et l'émigration (DIE).

L'ancien sénateur Jhon Joël Joseph a été arrêté en compagnie de quelques membres de sa famille en Jamaïque le samedi 12 janvier 2022. Le tiers du Sénat dit avoir appris la nouvelle par voie de presse. « Ce dernier était activement recherché par la justice haïtienne puisque son nom était cité parmi les présumés assassins du président Jovenel Moïse », souligne le tiers du sénat. 

L'institution sénatoriale explique au ministre Quitel avoir également entendu que « l'ancien sénateur serait détenteur de deux passeports dont l'un en son nom propre et l'autre contenant les mêmes traits et les mêmes informations sous un autre patronyme ».

Une information qui interpelle les sénateurs. « Il semblerait que les passeports en possession de l'ex sénateur proviendraient de la direction de l'immigration et de l'émigration », écrit le sénat.

Dans l'objectif de faire la lumière sur cette affaire, le tiers du sénat demande au ministre de l'intérieur Listz Quitel « d'instruire le directeur général de l'immigration afin de faciliter une commission sénatoriale de vérifier ces informations ». « Cette séance de travail est programmée pour le jeudi 20 janvier 2022 à compter de midi à la direction générale de l'immigration », annonce le tiers du sénat au ministre.

Jhon Joël Joseph fait partie des « suspects clés » appréhendés dans le cadre du dossier de l'assassinat du président Jovenel Moïse. Parallèlement, il y a le doyen du TPI de Port-au-Prince, Me Bernard Saint-Vil qui a refusé de proroger le délai accordé au juge d'instruction Garry Orélien pour mener l'enquête judiciaire sur ce crime. Le doyen s'appuie sur le décret du 22 août 1995 relatif à l’organisation judiciaire qui en son article 97 donne droit au doyen d'attribuer des dossiers relatifs aux affaires pénales à des juges d'instruction. 

 

 

Par: Juhakenson Blaise

Politique

Culture

Economie

Sport

Post on May 19, 2022
Le sélectionneur haïtien, Jean Jacques Pierre, a publié ce mercredi 18 mai une liste de vingt deux (22) joueurs en vue des prochains matchs de la sélection haïtienne de football du 4 au 14