PubGazetteHaiti202005

« La fin du pouvoir du premier ministre Ariel Henry est liée à la date du 7 février 2022 », répond l'OPC au gouvernement américain 

.

L'Office de la Protection du Citoyen fixe sa position sur le débat concernant la fin du pouvoir du premier ministre Ariel Henry le 7 février 2022. Pour l'OPC, la fin du pouvoir du chef de la Primature est liée à la date du 7 février 2022, contrairement à la position américaine. L’office évoque les provisions de l'article 149 de la constitution 1987 amendée accordant 120 jours au premier ministre de détenir le pouvoir en cas de vacance présidentielle. Selon l’OPC, le premier ministre Ariel Henry a dépassé « largement » les 120 jours prévus par la constitution de 1987 amendée.
 
Alors que les États-Unis ont donné vendredi 21 janvier dernier leur bénédiction au gouvernement de Ariel Henry pour un maintien au-delà du 7 février, l’Office de la Protection du Citoyen (OPC) dans une note parue le dimanche 23 janvier, répond:
 
« La fin du pouvoir du premier ministre Ariel Henry est liée à la date du 7 février 2022. »
 
« Selon tout calcul mathématique, le mandat présidentiel de Monsieur Jovenel Moise ayant prêté serment le 7 février 2017 pour 5 ans, malheureusement assassiné le 7 juillet 2021, prend fin le 7 février 2022. », affirme l’OPC indiquant que la date 20 juillet 2021, n'a aucune base juridique pour que le premier ministre Ariel Henry reste au pouvoir.
 
L’OPC évoque les provisions de l'article 149 de la constitution de 1987 amendée stipulant que «En cas de vacance de la Présidence de la République soit par démission, destitution, décès ou en cas d'incapacité physique ou mentale permanente dument constatée, le Conseil des Ministres, sous la présidence du Premier Ministre, exerce le Pouvoir Exécutif jusqu'à l'élection d'un autre Président. »
 
Le second alinéa dudit article précise : « Dans ce cas, le scrutin pour l'élection du nouveau Président de la République pour le temps qui reste à courir à lieu soixante (60) jours au moins et cent vingt (120) jours au plus après l'ouverture de la vacance, conformément à la Constitution et à la loi électorale. »
 
Cependant, dans le cas du Dr Ariel Henry, selon l’OPC,  il a dépassé largement les 120 jours prévus par la constitution de 1987 amendée car il détient le pouvoir, rappelle-t-il, depuis plus de 6 mois. 
 
 
« En plus d'être indexé dans l'assassinat du Président Jovenel Moise, son bilan est hyper négatif. Les résultats en termes de gouvernance, de transparence, de sécurité et de droits humains laissent à désirer. », assène l’Office de la Protection du Citoyen.
 
 
L'OPC, en sa qualité d'INDH croit que « face au déficit de légitimité dont souffre le Premier Ministre de facto Dr Ariel Henry, une discussion entre les différents secteurs vitaux de la vie nationale s'impose en vue d'arriver à une alternative durable dans l'intérêt de la population haïtienne. »
 
 

 

Par: Fenel Pélissier

Category

Politique

Culture

Economie

Sport

Post on May 19, 2022
Le sélectionneur haïtien, Jean Jacques Pierre, a publié ce mercredi 18 mai une liste de vingt deux (22) joueurs en vue des prochains matchs de la sélection haïtienne de football du 4 au 14