PubGazetteHaiti202005

Élection d’Haïti au comité intergouvernemental pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO

Dominique Dupuy

Haïti a été élue au Comité intergouvernemental pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO, selon un communiqué de presse de la délégation permanente ce mercredi 12 juin. Un autre succès de la nouvelle ministre des affaires étrangères Dominique Dupuy après l’élection d’ Haïti comme vice-présidente du Conseil exécutif de l’UNESCO le 24 novembre 2023 et l’inscription de la « soup Joumou » au patrimoine immatériel de l’humanité. 

La Délégation permanente d’Haïti auprès de l’UNESCO a annoncé cette élection unanime, soulignant une première historique pour Haïti au sein de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture. L’élection a eu lieu le 11 juin 2024, lors de la dixième session de l’Assemblée générale des États parties à la Convention de 2003 pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, à Paris.

« J’ai commencé ce parcours avec une candidature haïtienne, pour la première fois, #soupjoumou. Aujourd'hui, Haïti devient membre du Comité du patrimoine culturel immatériel, évaluant les soumissions de plus de 180 pays ! #PatrimoineCulturel #FiertéHaïti UNESCO 🌍🇭🇹 », se réjouit Dominique Dupuy, déléguée permanente d’Haïti auprès de l’UNESCO, fraîchement nommée ministre des affaires étrangères.


Selon le communiqué, la reconnaissance internationale met en lumière l’expertise des représentants haïtiens au sein de la Commission nationale haïtienne de coopération avec l’UNESCO et de la délégation permanente.  « Cette élection offre à Haïti une opportunité de jouer un rôle crucial dans la protection et la promotion du patrimoine culturel immatériel mondial », indique la délégation d’Haïti.

La Délégation d’Haïti à l’UNESCO dit s’engager à soutenir avec vigueur les objectifs de la Convention de 2003, en insistant sur l’importance du Comité intergouvernemental, qui évalue les candidatures pour les Listes du patrimoine culturel immatériel, propose des projets de sauvegarde, fournit une assistance internationale, et élabore des directives pour l’application de la Convention.

Les membres du Comité sont choisis selon des critères de répartition géographique équitable et de rotation, avec des mandats de quatre ans et un renouvellement partiel tous les deux ans, sans possibilité de réélection immédiate pour deux mandats consécutifs, précise la délégation. 

Il est important de noter que ce même Comité avait examiné et approuvé l’inscription de la Soupe joumou sur la Liste du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO, soulignant encore une fois l’importance de la participation haïtienne dans ces instances internationales.

 

 


Par: Daniel Zéphyr

Category

Politique

Culture

Economie

Post on Jul 08, 2024
La Citibank mettra fin à ses opérations en Haïti en raison d’une demande faible de la part des clients institutionnels et d’une baisse de l’activité bancaire internationale, mettant ain

Sport