PubGazetteHaiti202005

Investiture et installation du Premier ministre Garry Conille et de son gouvernement

.

Le Premier Ministre Garry Conille et son gouvernement ont été investis ce mercredi 12 juin 2024 à la Villa d’Accueil par le Conseil Présidentiel de Transition, en présence du corps diplomatique, y compris l’ambassadeur américain en Haïti, Dennis Hankins. Dans son discours, Garry Conille a promis de s’attaquer aux véritables problèmes de la population, tandis que le président du CPT, Edgard Leblanc Fils, a fourni des directives au nouveau gouvernement.

La cérémonie, marquée par des costumes bleus et sombres et des talons aiguilles, a conféré à la Villa d’Accueil une atmosphère solennelle. La petite salle, saturée de hauts cadres de l’administration publique, de membres du gouvernement sortant et entrant, et de diplomates, a accueilli l’événement malgré un léger retard.

Le maître de cérémonie Jean Jules Désauguste a ouvert l’événement en lisant l’arrêté publié dans le journal officiel Le Moniteur, nommant les membres du gouvernement. Les nouveaux ministres ont été appelés à recevoir l’ampliation de l’arrêté avant de céder la parole au Premier Ministre pour son discours.

Garry Conille a reconnu que le pays est en difficulté, mais il s'est engagé à servir « avec intégrité et transparence pour bâtir un avenir prometteur et restaurer la dignité de la nation ». « C’est dans ces moments de crise que se révèle le véritable caractère d’une nation », a déclaré Conille, voyant dans les défis actuels « des opportunités à saisir. »

Il a détaillé les priorités de son gouvernement, à savoir la sécurité publique et nationale, le redressement économique, la réhabilitation des infrastructures, la sécurité alimentaire et sanitaire, la conférence nationale et la question constitutionnelle, l’état de droit et la justice, ainsi que les élections. Conille a souligné l'importance d'un environnement sécuritaire pour accomplir ces objectifs, plaidant pour un renforcement de la PNH et rendant hommage aux policiers récemment décédés. A sa demande une minute de receuillement a été observée en mémoire de toutes les vivtimes de l'insécurité dont les 3 policiers assassinés récemment à Delmas 18 par le gang de Jimmy Chérisier alias Barbecue.

La lutte contre la corruption figure également parmi les priorités. « Nous devons rétablir la confiance du peuple haïtien. Cela implique une transparence totale dans la gestion des affaires publiques et une tolérance zéro envers la corruption », a-t-il affirmé, en promettant des audits réguliers et des mécanismes de responsabilité dans toutes les sphères de l’administration publique.

Conille a également promis des initiatives pour promouvoir la cohésion sociale à travers des dialogues constructifs, conduisant à la mise en place d’un Conseil Électoral Provisoire impartial et non partisan. « Les élections à venir doivent marquer un nouveau départ pour le pays », a-t-il promis.

Le Premier Ministre a annoncé des ambitions pour « une économie robuste où chaque Haïtien aura accès aux services essentiels », et a reconnu les attentes élevées de la population en matière de santé publique. Il a insisté sur la nécessité d'un accompagnement international basé sur le respect mutuel et les intérêts communs, tout en affirmant la souveraineté nationale.

Conille a adressé un message d’espoir à la population, en créole : « N ap mande pep ayisyen an pou l pa pedi lafwa nan avni paske le li pi fenwa, se jouk pral louvri pou soley vin taye banda », dit-il assurant son engagement à se battre pour le pays.

Prenant la parole à son tour, le président du CPT, Edgard Leblanc, a salué les forces de sécurité nationale pour leur lutte contre les gangs et a rappelé au gouvernement sa mission de résoudre la crise socio-politique et sécuritaire. Leblanc a insisté sur la nécessité de rétablir la sécurité, de relancer les activités économiques et sociales, et de préparer des élections crédibles et transparentes.

L’ex sénateur Edgard Leblanc a exprimé sa confiance en Garry Conille, fort de son expérience comme haut fonctionnaire des Nations Unies, et a insisté sur la réforme et le renforcement des Forces Nationales de Sécurité, la préparation de la Conférence Nationale, et le renforcement des institutions de lutte contre la corruption et l’impunité. « Nous devons réussir pour faire revenir l’espoir. La population attend des résultats tangibles », déclare Edgard Leblanc.

Après la cérémonie d’investiture, la cérémonie d’installation s’est tenue à la résidence officielle du Premier Ministre, où le Secrétaire Général de la Primature, le Premier Ministre sortant, et l’actuel Premier Ministre Garry Conille ont pris la parole.
La ministre de l'économie et des finances/ Planification Kethlenn n'était pas présente à la cérémonie.

 

 

Par : Daniel Zéphyr

Category

Politique

Culture

Economie

Post on Jul 08, 2024
La Citibank mettra fin à ses opérations en Haïti en raison d’une demande faible de la part des clients institutionnels et d’une baisse de l’activité bancaire internationale, mettant ain

Sport