PubGazetteHaiti202005

La Citibank va quitter Haïti après 50 ans

.

La Citibank mettra fin à ses opérations en Haïti en raison d’une demande faible de la part des clients institutionnels et d’une baisse de l’activité bancaire internationale, mettant ainsi un terme à plus de cinq décennies de présence dans le pays. C’est l’agence de presse Reuters qui a relayé l’information ce lundi 8 juillet.

La sortie fait partie d’une révision stratégique et n’aura pas d’impact économique significatif sur Citi, a déclaré la banque ce lundi.

Citi, l’une des plus grandes banques des États-Unis, a quitté les marchés non essentiels depuis que la PDG Jane Fraser a pris les rênes en 2021.

Pour rattraper ses concurrents dont la rentabilité a surpassé celle de Citi, la banque a réorganisé ses opérations et affiné son focus sur les activités offrant les meilleurs rendements. La banque quitte également son unité de consommation au Mexique, qui est prévue pour une introduction en bourse en 2025.

Citi renoncera volontairement à sa licence bancaire avec l’approbation de la Banque de la République d’Haïti. Cependant, les services bancaires internationaux et de correspondance continueront pour les clients existants, a précisé Citi.

La banque n’a pas précisé combien d’employés seraient licenciés dans le cadre de cette décision, mais a affirmé rester engagée envers l’Amérique latine. Citi n’a pas immédiatement répondu aux demandes de commentaires supplémentaires de Reuters.

 

 

Avec Reuters

Category

Politique

Culture

Economie

Post on Jul 08, 2024
La Citibank mettra fin à ses opérations en Haïti en raison d’une demande faible de la part des clients institutionnels et d’une baisse de l’activité bancaire internationale, mettant ain

Sport