PubGazetteHaiti202005

André Michel reconnaît  avoir été victime d’agression physique à Karibe Hotel 

André Michel, porte-parole SDP

Pour sa première apparition publique, la veille de son anniversaire, c’est un André Michel escorté de plusieurs policiers lourdement armés qui s’est présenté devant les caméras des journalistes ce jeudi 12 Mai 2022 au local du SDP, environ deux semaines après avoir été victime d’une agression au club huppé ASÙ à Karibe Hotel.  Il n’a pas de traces de coups et de blessures à la tête comme on l’avait rapporté à Pierre Espérance, mais a un œil visiblement touché.  Il reconnaît avoir été physiquement agressé sans entrer sans les détails. 


Me André Michel est revenu ce jeudi sur l'agression physique dont il a été l’objet à ASÙ un bar se trouvant à l’hôtel Karibe. Lors d'une conférence de presse donnée ce jeudi 12 mai, il a reconnu avoir été effectivement agressé physiquement par des inconnus, sans donner trop de détails.  Il accuse « le régime PHTK, Joseph Michel Martelly et Laurent Lamothe d'être responsables de la crise multiforme qui prévaut dans le pays ».

« Le samedi 30 avril 2022, j'était accompagné d'un groupe d'amis en train de nous divertir, dans une ambiance amicale. Lorsque nous avons décidé de quitter l'espace, vers 2 heures du matin, environ 10 jeunes hommes de teint clair m'ont agressé verbalement avant de  m’attaquer physiquement », raconte Me André Michel portant au visage les traces de coups reçus au visage. 

« C'est vrai que j'avais dit que les gens pauvres ne peuvent pas fêter, mais nous pouvons nous divertir », fait savoir le porte-parole du SDP, allusion faite à ses anciennes déclarations faites au moment où il était opposé au pouvoir de Jovenel Moïse.

La victime rapporte que ses agresseurs l'ont accusé, lui et son équipe, d'être responsable de la situation critique du pays. En revanche, lors de la conférence de ce jeudi, André Michel en a profité pour s'en prendre à nouveau au PHTK et consorts.

Il s’en est pris à ceux qui tentent de rendre le SDP responsable des malheurs du pays. 

« Cette opération continue lorsque certaines personnalités, certains journalistes s'exprimant sur la situation du pays font semblant que c'est le SDP qui était au pouvoir pendant les dix dernières années », déplore l'avocat militant.

Il précise que c'est le régime PHTK qui est responsable de « la prolifération des gangs, du vol du fonds petrocaribe, de celui du Caravane, et l'augmentation de la misère du peuple haïtien ».

Me. André Michel dit soutenir les efforts de la police « dans sa lutte pour traquer les gangs du régime PHTK qui kidnappent dans le pays ».

Lors de cette conférence, les militants ont manifesté une fois de plus leurs frustrations face aux leaders du secteur démocratique et populaire qu’ils accusent de les utiliser pour arriver au pouvoir pour ensuite les jeter aux oubliettes. Ils réclament du travail notamment dans les mairies. 

 

 

 

Par Juhakenson Blaise

Category

Politique

Culture

Economie

Sport

Post on May 19, 2022
Le sélectionneur haïtien, Jean Jacques Pierre, a publié ce mercredi 18 mai une liste de vingt deux (22) joueurs en vue des prochains matchs de la sélection haïtienne de football du 4 au 14