PubGazetteHaiti202005

En fin de mission en Haïti, l’ambassadrice américaine Michel J. Sison fait ses adieux

Michel  SISON, Ambassadrice USA en Haïti

Prenant ses fonctions en février 2018, l’ambassadrice des États-Unis en Haiti Michel J. Sison vient de boucler sa mission. À travers une publication faite par l’ambassade des États-Unis en Haïti sur Twitter ce dimanche, la diplomate s’est dit honorée d’avoir servi un peuple « d’une culture unique » et « d’une histoire pleine de fierté ».


L’ambassadrice Michel J. Sison s’en va! Via un message publié sur le compte Twitter de l’ambassade américaine en Haïti, la diplomate a annoncé son retour à Washington. « Quand je suis arrivée en février 2018, j'ai dit que j'avais débuté ma carrière diplomatique à Port-au-Prince dans les années 80 et que je m'étais toujours souvenue de l'accueil chaleureux du peuple haïtien, de la beauté naturelle d'Haïti, de la culture unique d’Haïti et de son histoire pleine de fierté », peut-on lire dans la publication.

En fin de mission, l’ambassadrice accusée par l'ancienne opposition  d'avoir servi la cause de PHTK durant son mandat se dit honorée d’avoir servi en Haïti comme ambassadrice des États-Unis. « Alors que je me prépare à retourner à Washington, je me souviens de cette déclaration que j’ai faite à mon arrivée en février 2018 : « Haïti et les États-Unis ont en commun un engagement fort en faveur de la liberté, de la démocratie et de l'État de droit... Les États-Unis ont un respect énorme pour le peuple haïtien et nous sommes fiers de notre partenariat. Haïti et les États-Unis partagent une longue histoire de relations étroites et nos futurs sont étroitement liés», dit-elle.

Avant cette déclaration officielle, Mme Sison a été reçue par le premier ministre Ariel Henry le 9 octobre dernier en vue « d’évoquer les solides relations entre les deux pays ». Le premier ministre Ariel Henry avait profité de cette rencontre  pour remercier le gouvernement américain pour son engagement envers Haïti ; évoquer les mauvais traitements infligés aux immigrants et solliciter le soutien de la communauté internationale au gouvernement pour combattre l’insécurité.

Michel J. Sison avait déjà occupé plusieurs postes diplomatiques à travers le monde au nom des États-Unis. Ambassadrice des États-Unis aux Émirats arabes unis ( 7 février 2005 - 19 janvier 2008), au Liban (25 janvier 2008 - 9 août 2010), aux Maldives (9 septembre 2012 - 6 décembre 2014), au Sri Lanka (14 septembre 2012 - 6 décembre 2014), aux nations-unies (20 janvier 2017 - 27 janvier 2017), en Haïti (21 février 2018).

 

 

 

Par: Daniel Zéphyr

Category

Politique

Culture

Economie

Sport

Post on Oct 20, 2021
Après 2 défaites enregistrées lors des 2 premières journées de la compétition face au Bayern Munich (0-3) et au Benfica (3-0), le club catalan a réussi à vaincre le Dynamo Kiev pour son 3e