PubGazetteHaiti202005

L’exécutif chercherait à contrôler le CEP en demandant aux institutions de désigner trois de leurs membres, selon Cholzer Chancy  

Cholzer Chancy, leader de ASE

Le leader du parti politique ASE Cholzer Chancy a dénoncé ce mercredi la démarche du premier ministre Ariel Henry demandant aux institutions de désigner chacune trois (3) membres desquels un sera choisi pour constituer le nouveau conseil électoral provisoire.  Selon l'ex président de la chambre des députés, l'exécutif chercherait tout simplement à contrõler l'institution électorale. 

Si le premier ministre Ariel Henry veut former un CEP, il n'a qu’à demander aux institutions ciblées de désigner un membre mais pas trois, dit-il. « Quand on vous demande d'envoyer 3 noms et que l'on retient un d'entre eux, c'est le choix du pouvoir mais pas celle de l'institution », critique Cholzer Chancy dont l'entreprise a été pillée par les bandits à Pernier.  Il appelle le gouvernement à cesser ces vielles pratiques qui «  n'auront d'autres effets que de pourir la situation en organisant des eléctions truquées au profit d'un groupe ».


Le leader de Allliance pour une Société Sans Exclusion ( ASE) qui intervenait au Journal Première occasion de Radio Caraïbes  ce mercredi a aussi appelé les institutions ayant été contactées à ne pas suivre le premier ministre dans sa démarche. 

Par ailleurs, Cholzer Chancy continue de plaider pour la fusion des accords afin de stabiliser le pays. Il faut, selon lui, un large consensus, si l'on veut résoudre la crise et ramener la paix dans le pays. 

Le parti de l’ancien parlementaire avait refusé de signer l'accord d'Ariel Henry en attendant une clarification de ce dernier relative à une conversation qu'il aurait eue avec Joseph Félix Badio, l'un des principaux suspects dans l'assassinat de Jovenel Moïse le jour du crime. Toutefois, le nom de ASE figure sur la liste des partis politiques ayant signé l'accord paru dans le journal officiel le Moniteur. 

Pour le ccordonnateur adjoint du parti l'ex député Patrick Joseph qui a signé le document, il aurait été trompé par des responsables de la primature. Il dit avoir seulement signé une feuille de présence à la primature au moment de rencontrer le premier ministre. « Au moment de rencontrer le PM je n’avais même pas encore pris connaissance de l'accord, comment aurais-je pu le signer », se questionne-t-il.  

 

 

 

Par Gazette Haïti

Category

Politique

Culture

Economie

Sport

Post on Oct 20, 2021
Après 2 défaites enregistrées lors des 2 premières journées de la compétition face au Bayern Munich (0-3) et au Benfica (3-0), le club catalan a réussi à vaincre le Dynamo Kiev pour son 3e