PubGazetteHaiti202005

Monseigneur Pierre André Dumas appelle les organismes de droits humains à « laisser la PNH faire son travail »

Monseigneur Pierre André Dumas

 À l'occasion de la célébration des 27 ans de la Police Nationale d'Haïti (PNH) le dimanche 12 juin 2022, une messe a été chantée au local de l'Académie de la PNH. Dans son homélie de circonstance, le célébrant, le Monseigneur Pierre André Dumas, en a profité pour interpeller les organismes des Droits humains et les inviter à « laisser la PNH faire son travail » face à la situation d’insécurité dans le pays. Une déclaration qui a été fortement applaudie par l’assistance.

La Police Nationale d'Haïti (PNH) a célébré ses 27 ans d'existence durant la journée du 12 juin 2022. Pour l'occasion, une messe a été chantée dans les locaux de l'Académie de la PNH en présence du Haut État-major de la PNH, du Corps diplomatique, des cadres des Forces armées d'Haïti, des dignitaires religieux, des parlementaires et d’autres personnalités. Le célébrant, Monseigneur Pierre André Dumas, dans son homélie de circonstance, a tenu des propos forts. Pour lui, il est temps que la PNH applique ce qu'il appelle « l'ingérence humanitaire » face à la situation d’insécurité en Haïti.

« Nous devons mettre un terme à cette prise d'otage de la population. Cette situation doit nous porter à pratiquer l'ingérence humanitaire. Quand on cherche par tous les moyens pacifiques, non-violentes, quand on demande aux chefs de gangs de déposer les armes et qu'ils n'ecoutent pas, l'ingérence humanitaire qui est une extrême solution, permet d'intervenir pour mettre les bandes hors d'état de nuire », a martelé fermement Monseigneur Dumas. 

 

Aujourd'hui encore, la situation n'a pas changé. L'urgence est devenue encore plus cuisante. De ce fait, Monseigneur Dumas invite la PNH à recourir à l'ingérence humanitaire pour sortir la population de l'état de siège que lui infligent les gangs armés. Mais cette fois-ci, le Monseigneur a tenu à interpeller les organismes de Droits humains, et les a invités à « laisser la PNH faire son travail ».

 

« Amis, frères et sœurs des Droits humains, laissez la Police faire son travail. cette situation a trop duré, laissez la Police y mettre un terme, a-t-il déclaré. Il y a quelque part dans la périphérie et même au cœur de la ville, un homme qui est comme demi-mort, un homme qui est longé de son être, qui est étendu de tout son être, un homme qui attend une intervention de la Police. Il s'agit de l'avenir de notre pays », a-t-il poursuivi.  

 

En guise de rappel, le 12 juin 2022, la PNH célébrait ses 27 ans. L'institution a été créée le 12 juin 1995, sous la présidence de Jean- Bertrand Aristide, par application de la loi du 29 novembre 1994 portant sa création. Elle est rattachée au Ministère de la Justice et de la Sécurité publique, et est sous les ordres d'un Directeur général nommé par arrêté par le pouvoir exécutif.

 

 

Par Michner Alfred

Category

Politique

Culture

Economie

0 comments
Post on Jul 05, 2022
Pour le mardi 5 juillet 2022, le taux de référence est fixé à 114,23 gourdes pour 1 dollar américain.  

Sport