PubGazetteHaiti202005

Haïti : le ministère de la justice n’ayant pas tenu ses promesses, les greffiers menacent de rentrer en grève 

.

Les greffiers et commis parquet des 18 juridictions du pays et des cours de la republique menacent d’entrer en grève à nouveau à la fin de ce mois de juin, annonce l’Association Nationale des Greffiers Haïtiens (ANAGH) qui souligne que cette décision est motivée par les promesses non tenues du Ministère de la Justice et de la Sécurité  Publique (MJSP).

Le 12 avril  2022, les greffiers et le commis parquet des 18 juridictions du pays et des cours de la République avaient entamé une grève illimitée pour réclamer, entre autres, de meilleures conditions de travail. 

Cette grève, qui avait paralysé le fonctionnement des tribunaux du pays pendant près de 7 semaines, allait être partiellement levée le 26 mai 2022 sur fond de promesses faites aux greffiers par le ministère de la justice et de la sécurité publique après de multiples réunions.

Il est important de rappeler que lors d’une réunion, suivie d’un point de presse, avec les responsables de l’Association Nationale des Greffiers Haïtiens (ANAGH) le 25 mai 2022 denier, le ministre de la justice, Me Berto Dorcé avait annoncé que les greffiers des 18 juridictions du pays « auront leur carte de débit pour le mois de juin 2022 » mais aussi que les élèves-Greffiers diplômés de l’Ecole de la Magistrature auront leur lettre de nomination « entre lundi 30 et mardi 31 mai 2022 ». Il avait également assuré que les Greffiers promus comme Juges et Substituts du Commissaire du Gouvernement auront eux aussi leur lettre de nomination.


Dans une note parue le 15 juin, l’ANAGH dit constater que jusqu’à date rien n’est encore fait.


« L’ANAGH veut rappeler au Ministre de la Justice que cette levée partielle de grève n’était prévue que pour ce mois de juin, délai octroyé pour la distribution de la carte de débit, et la nomination des élèves-Greffiers diplômés de l’EMA, ainsi que ceux promus comme Juges et Substituts », écrit l’association dans la note.   

« En définitive, si rien n’est fait dans cet intervalle, les Greffiers et Commis Parquet des 18 Juridictions du pays rentreront automatiquement en grève illimitée », menace-t-elle.

Si rien n’est fait pour satisfaire la revendication des greffiers, la justice haïtienne qui peine à fonctionner dans le pays risque de connaître une énième grève à un moment où des milliers de personnes croupissent en prison en situation de détention préventive prolongée.

 

 

 

Par Kervens Adam PAUL

Category

Politique

Culture

Economie

Post on Jun 27, 2022
Pour le lundi 27 juin 2022, le taux de référence est fixé à 113,62 gourdes pour 1 dollar américain.  

Sport