PubGazetteHaiti202005

Le commissaire du gouvernement de Miragoâne réclame 500 policiers, 500 Galils, des Backhoe Loaders pour éliminer les bandits de Martisant 

Commissaire Jean Ernest Muscadin

Le commissaire du gouvernement de Miragoâne, Jean Ernest Muscadin, qui participait à l'émission « Le Rendez-vous avec Volcy Assad » ce mardi 26 avril, a déclaré être capable de rétablir un climat de paix à Port-au-Prince si on lui confie le poste. Selon lui, 500 policiers, 500 Galils, des Backhoe Loaders ( tractopelles) suffisent pour éliminer en deux heures de temps les bandits de Martisant.

 

Lors de sa participation à l'émission « Le Rendez-vous avez Volcy Assad », diffusée sur les plateformes du journal Gazette Haïti, le commissaire du gouvernement Muscadin explique que s'il est transféré à Port-au-Prince, il mettra hors d'état de nuire tous les bandits qui terrorisent la population. 

 

Pour y parvenir, ll lui faudra « 500 policiers avec des Galils, deux backhoe loaders, lance- gaz ». Et il se dit en mesure, dans l’espace de 2 heures de temps, de débarrasser le pays des gangs de Village de Dieu et de Martissant. 

 

Quant à la possibilité de faire des victimes parmi la population civile, Jean Ernest Muscadin croit que « Toutes les personnes habitant ces zones sont coupables dans la montée du phénomène de l'insécurité car elles vivent toutes de l'argent du kidnapping ». Pour lui, même les foeutus ne sont pas innocents puisqu’ils sont nourris, soutient-il, de l’argent du kidnapping. Une déclaration qui a choqué bon nombre de gens qui estiment qu’il a été trop loin dans ses déclarations, même s’ils restent largement majoritaires ceux qui soutiennent sa méthode. 

 

Très déterminé et en confiance, Jean Ernest Muscadin soutient que tout individu en possession d'armes illégales et qui terrorise la population n'a qu'une seule destination: le cimetière. Il affirme que sa philosophie d'intervention n'a pas pour objectif d'arrêter les bandits. « On n’arrête pas les bandits », assume ce commissaire atypique qui fait trembler tout un département. 

 

Il confirme plus loin avoir déjà stoppé plusieurs bandits qui semaient la terreur dans le département des Nippes. Pour le commissaire, lorsqu'il s'agit de sauver la République, il ne reculera devant rien même si « 1000 personnes devaient mourir ».

 

Toujours armé de son T-65 et se confondant avec un officier de police, Muscadin promet de continuer d'attaquer les bandits, de les « exécuter » dans sa juridiction.

 

L’interview avec Jean Ernest Muscadin a enflammé la toile. Des séquences de l’Emission « Le Rendez-vous avec Volcy » sont devenues virales. En un laps de temps, la cote de popularité du commissaire a explosé sur les réseaux sociaux. De nombreux internautes le réclament « pour rétablir la paix dans la capitale ».

 

Par Juhakenson Blaise

Category

Politique

Culture

Economie

Sport

Post on May 19, 2022
Le sélectionneur haïtien, Jean Jacques Pierre, a publié ce mercredi 18 mai une liste de vingt deux (22) joueurs en vue des prochains matchs de la sélection haïtienne de football du 4 au 14