PubGazetteHaiti202005

Juge Martel Jean Claude s’oppose à la pratique d’exécution du commissaire Muscadin

Le juge Martel Jean Claude

Le juge Marthel Jean-Claude, Président de l'Association Professionnelle des Magistrats se prononce contre la méthode d’exécution des bandits pratiquée par le commissaire de Miragoâne, Jean Ernest Muscadin. Il l’a fait mardi 14 juin savoir à l'émission « Le Rendez-vous avec Volcy Assad ».

N’en déplaise au commissaire Muscadin et à ses partisans : « Nul n'a le droit d'exécuter un individu, sous aucune forme ». C’est la position prise mardi par  le juge Marthel Jean-Claude, Président de l'Association Professionnelle des Magistrats Haitiens à l'émission « Le Rendez-vous avec Volcy Assad ». Cette déclaration a été la réponse du magistrat suite à une interrogation sur les actes de Jean Ernest Muscadin, commissaire du Gouvernement à Miragoâne.

La peine de mort a été d'abord supprimée en Haïti par un décret gouvernemental en juillet 1985, puis abolie lors de l'adoption par référendum de la Constitution de 1987, a tenu à rappeler Magistrat Jean-Claude.

Selon le juge, ce n'est pas au Commissaire du Gouvernement de juger, condamner et ce dernier n’a pas le droit d’exécuter quelqu'un. « Cela ne fait pas partie de ses attributions légales. Tout Commissaire du Gouvernement doit agir selon la loi et il a ses limites...», a déclaré le président de l'association des magistrats.

Toute personne a le droit de se défendre, peu importe l'infraction commise. Nul ne peut enlever ce droit à un individu car la défense est un droit sacré, a ajouté le juge. Et Martel Jean Claude indique qu’il revient aux juges compétents de décider et de trancher sur le sort de l'individu suspecté. Une décision qui, dit-il, sera prise en suivant un ensemble de procédures garantissant à la personne le droit à un "procès équitable" il dit reconnaître toutefois le support de la population à Muscadin en raison de l'extrême violence pratiquée par les bandits.

Le magistrat invite la population à ne pas cautionner « les résultats par tous les moyens, bons ou mauvais  », mais plutôt de penser aux conséquences, car ces résultats peuvent être « voué à l'échec total ». 

 

 

 

Par Gazette Haïti News 

Category

Politique

Culture

Economie

Post on Jun 27, 2022
Pour le lundi 27 juin 2022, le taux de référence est fixé à 113,62 gourdes pour 1 dollar américain.  

Sport