PubGazetteHaiti202005

Un accord entre le gouvernement haïtien et le FIDA au bénéfice de l'agriculture et de la pêche dans le Nord-est du pays 

.

Le Fonds international de développement agricole (FIDA) des Nations Unies et le gouvernement d'Haïti ont signé mardi un accord pour aider les petits agriculteurs et pêcheurs du nord-est du pays et faire progresser la durabilité de leurs techniques.

Le Projet d'économie bleue inclusive (I-BE), promu par le ministère haïtien de l'Économie et des Finances, impliquera un investissement de 26,6 millions de dollars, dont plus de la moitié, 14 millions, seront décaissés par le FIDA, selon un communiqué, rapporte le journal Listin Diario.

Ce projet, selon le journal, sera particulièrement axé sur les femmes et les jeunes qui représenteront respectivement 50% et 40% des bénéficiaires du programme.

Environ « 40 000 résidants » dans les cinq communes où il sera appliqué -Lomonade, Caracol, Fort Liberté, Ferrier et Terrier Rouge- et les bassins voisins des rivières Trou-du-Nord et Terrier Rouge, vont bénéficier de ce projet. « Dans un premier temps le projet I-BE compte renforcer les capacités de l'Agence Nationale des Aires Protégées d'Haïti (ANAP) et dans second moment facilitera l'adaptation de la législation nationale en faveur de la pêche artisanale et de sa durabilité », dit Paolo Silveri, directeur de pays du FIDA pour Haïti.

Le FIDA, basé à Rome, a expliqué, dit Listin Diario, que le projet permettrait également à « ces communautés de développer des moyens de subsistance durables qui réduisent la pression sur les principales ressources naturelles de la région, telles que les mangroves, les récifs coralliens ou les bassins hydrographiques ».

« Le danger sur la durabilité des activités agricoles et de pêche constitue une menace inquiétante pour la sécurité alimentaire du pays à moyen-long terme », déclare l'agence spécialisée des Nations unies FIDA.

Selon les responsables, le FIDA dans sa vision compte également favoriser « une utilisation plus durable du bois comme combustible pour la cuisine grâce à la formation aux techniques de production durable de charbon de bois et à l'amélioration des fours domestiques ».

« La meilleure façon d'aider les petits agriculteurs et pêcheurs artisanaux haïtiens à progresser et à contribuer à la sécurité alimentaire du pays est de leur fournir les moyens de mener leurs activités économiques de manière durable, de manière à ne pas les obliger à épuiser des ressources pour survivre », a déclaré le directeur de pays du FIDA pour Haïti, Paolo Silveri.

 

 

 

Par Juhakenson Blaise

Category

Politique

Culture

Economie

Post on Jun 27, 2022
Pour le lundi 27 juin 2022, le taux de référence est fixé à 113,62 gourdes pour 1 dollar américain.  

Sport