PubGazetteHaiti202005

Objet de tollé médiatique, André Michel explique les raison de sa rencontre avec Joseph Lambert à l’approche du 7 février 

.

Le porte-parole du secteur démocratique et populaire André Michel a expliqué ce jeudi 20 janvier 2021 les dessous de sa rencontre avec le président du tiers du sénat Joseph Lambert hier mercredi 19 janvier 2021. Vivement critiqué après cette rencontre, André Michel fait croire que la rencontre avec le sénateur s’inscrit dans le cadre de la recherche d’un large compromis pour garantir la stabilité du pays.


La rencontre hier mercredi 20 janvier entre André Michel et le président du tiers du sénat Joseph Lambert a défrayé la chronique. Dans une publication faite sur sa page Facebook ce jeudi, le porte parole du secteur démocratique et populaire s’explique: 

« La Rencontre avec le Sénateur LAMBERT s’inscrit dans le cadre de la Recherche d’un large Compromis pour garantir la stabilité du Pays », indique André Michel qui croit que « ce n’est pas de l’incohérence Politique » pour avoir déclaré que ce tiers du sénat doit obligatoirement partir le 2e lundi de janvier 2022. « Notre position était claire. Le Mandat du Tiers du Sénat a pris fin indiscutablement le deuxième Lundi de Janvier 2022. Nous avons exprimé publiquement cette position. Nous l’avons également expliquée au Premier Ministre et aux autres signataires de l’accord du 11 Septembre », précise André Michel.                      

Celui qui s’autoproclame « l’avocat du peuple » croit qu’il y a deux choses à considérer tentant de soutenir sa démarche. Pour lui, le premier ministre Ariel Henry a fait du tiers du Sénat un acteur Important dans le contexte politique actuel en choisissant de laisser en poste les sénateurs. « Mwen pa ta swete PM Ariel Henry Regrèt Desizyon sa a », a-t-il déclaré.


En deuxième lieu, il croit que même si les 10  Sénateurs n’étaient pas en fonction, « ils auraient un poids dans le moment politique ». « On aurait toujours intérêt à les rencontrer », fait remarquer André Michel qui précise que c’est pourquoi le sénateur Cassy et lui, conformément à la dernière Résolution du SDP, adopté à Kenscoff le 16 Janvier 2022, ont rencontré le « Sénateur » Lambert.

Il souligne également que le mouvement politique a aussi rencontré d’autres acteurs, parmi eux, des signataires de l’accord du 11 Septembre 2021. « D’autres rencontres auront lieu dans les prochains jours. Il s’agit tout simplement d’une démarche qui vise l’intérêt général », se défend-il.

Dimanche dernier, les cadres du secteur démocratique et populaire se sont réunis pour  exprimer leur position face aux multiples violations de l’accord du 11 septembre. Après cette réunion, une résolution a été adoptée pour exiger la mise en place d’un exécutif bicéphale.

 

Par: Daniel Zéphyr

Category

Politique

Culture

Economie

Sport

Post on May 19, 2022
Le sélectionneur haïtien, Jean Jacques Pierre, a publié ce mercredi 18 mai une liste de vingt deux (22) joueurs en vue des prochains matchs de la sélection haïtienne de football du 4 au 14