PubGazetteHaiti202005

Petit Trou des Nippes: le système d'adduction d'eau potable enfin fonctionnel grâce à Word vision

@internet

Endommagé lors du séisme du 14 août dernier, le système d'adduction d'eau potable de la commune de Petit Trou des Nippes est enfin réhabilité grâce à un appui financier de Word vision.

 

Douze mois après cette catastrophe qui avait ravagé le département des Nippes, Petit Trou en particulier, affectant plusieurs infrastructures de base, dont les réseaux d'eau potable, plongeant 

les populations dans des difficultés énormes. Grâce à l'appui de word vision, désormais, partout dans les différents axes du centre ville et dans la deuxième section communale de Tibi, des kiosques ont été réparés ou construits, selon la technicienne en eau potable et assainissement pour la commune ( TEPAC) Champagne Rebecca d'un ton satisfait.

 

Selon Clarel Jean Charles, président du Comité d'approvisionnement en eau potable et assainissement (CAEPA) de Petit Trou des Nippes: depuis le tremblement du 14 août dernier, la ville était confrontée à une pénurie d'eau. Il fallait, dans le temps, parcourir plusieurs kilomètres pour se rendre à (Tèt dlo), aujourd'hui avec ces deux réseaux , Bartadeau et (Tèt dlo) réhabilités par word vision les localités Mamé, Passe Baracle, Sous Canal, rue portaille, roche blanche, carrefour Cadet , Bord de mer, rue du quai, etc, sont alimentées en eau potable et c’est un soulagement pour la population qui se dit satisfaite, dit-il.

 

 

Au centre ville, à la rue d'Orléan nous avons rencontré des enfants qui se massaient autour d'un petit puis, saut en mains, entrain de puisé de l'eau.

 

« Tiyo a pete, alòs nou vin pranl la, menm lotan se tap byen lwen, nan zòn Tèt dlo pou n ta al deyèl apye », a déclaré un jeune de moins de 12 ans.

 

Durant une période de 3 mois, de juin à août 2022, deux réseaux avec une capacité de stockage d'environ de 180 m³ , soit 47550 gallons ont été réhabilités dont des citernes, des kiosques et également des embranchements dans les différentes localités de la commune, selon l'ingénieur de la Word vision internationale-Haiti M. MARLON qui féliciter les firmes VBV construction et PG construction qui ont exécuté ces travaux.

 

Cependant, d’une part, des bénéficiaires questionnés par la rédaction de Gazette Haïti ne cachent pas leurs inquiétudes quant à la gestion de ce système qui mérite un entretien spécial pour sa pérennisation.

 

D’autre part, les responsables de la CAEPA se plaignent de l'absence d'un bâtiment pouvant loger le bureau communal afin de mieux gérer le système et recevoir les paiements des abonnés.

 

 

 

 

Par: James Jean Louis

jameslouin86@gmail.com

Category

Politique

Culture

Economie

Sport

Post on Mar 17, 2023
Dans une correspondance adressée à l’attention du comité de normalisation le 15 mars dernier, la FIFA a indiqué que seul le Comité de normalisation, nommé par la FIFA en décembre 2022,